Fertilité chez l’homme, les solutions qui marchent

La fertilité est le mot désignant pour un couple, la possibilité de concevoir un bébé. On commence à utiliser l’expression troubles de la fertilité, lorsqu’après une année de rapports réguliers, aucune grossesse n’a débuté. Il est nécessaire à ce stade de se rendre chez un médecin qui vous aiguillera sur un traitement, après avoir réalisé un diagnostique. Les deux partenaires seront examinés.

Attention à ne pas confondre les termes de stérilité et d’infertilité.

En effet, l’infertilité est réversible ; la stérilité quand à elle est un état définitif.

Les problèmes de fertilité chez l’homme

De nos jours, dans près d’un cas sur deux d’infertilité, un facteur masculin entre en ligne de compte et dans 20% des cas, il en est le seul responsable.

Ainsi, lorsqu’on se penche sur la fertilité, il est important de s’intéresser à la qualité et au nombre de spermatozoïdes présents lors de l’éjaculation.

Une infection ou une inflammation peuvent être la cause d’une diminution de la fertilité chez l’homme.

Les trois éléments indispensables pour une bonne fertilité masculine

  • Une production dans la normalité de spermatozoïdes par les testicules, tant en qualité qu’en quantité.

  • Une bonne circulation des spermatozoïdes

  • Une éjaculation appropriée

 

5 types d’infertilité ont été dénombrées chez l’homme

  • l’azoospermie ou absence totale de spermatozoïdes dans l’éjaculation

  • l’oligospermie : nombre de spermatozoïdes sous la barre des 20 millions/ml

  • l’asthénospermie : mobilité insuffisante des spermatozoïdes

  • la tératospermie : nombre de spermatozoïdes anormaux trop important

  • la nécrospermie : pourcentage élevé de spermatozoïdes morts

 

Les causes de l’infertilité masculines

Elles sont nombreuses et peuvent être de nature mécanique, génétique ou infectieuses.

  • Age du père

  • Traumatismes du ou des testicules

  • Conséquences d’infections virales

  • Infections sexuellement Transmissibles (I.S.T)

  • Consommation d’alcool et de tabac

  • Irradiations

  • Chimiothérapie

  • Ejaculation rétrograde

  • Présence d’anticorps anti-spermatozoïdes

  • Certaines maladies

  • Obturation des canaux

  • Anomalie génétique….

 

Dans 15, voire 25% des cas, il n’y a aucune cause présente ni chez l’homme, ni chez la femme

4 conseils pour augmenter votre fertilité

  • Protégez-le contre la pollution atmosphérique ( les polluants notamment ceux des gaz d’échappement nuisent à la qualité et la mobilité des spermatozoïdes). Invitez donc votre partenaire à rouler vitres fermées lorsque cela est possible et  à emprunter les petites rues plutôt que les grandes avenues lorsqu’il marche à pied)

  • Dites lui de mettre son portable autre part que sur ses jambes. En effet, ce-dernier fait augmenter la température du scrotum, et on sait désormais que la chaleur est néfaste aux spermatozoïdes.

  • Un étude menée en Australie affirme que « les rapports sexuels quotidiens augmentent les chances des couples voulant les enfants » et que l’éjaculation régulière était bénéfique dans la prévention de la dégradation de l’ADN des spermatozoïdes et pour  leur mobilité.

  • Pourquoi ne pas essayer le nouveau Performer 5, un produit testé scientifiquement et 100% naturel et dont les études ont montré qu’il pouvait augmenter la production de sperme dans les problèmes de fertilité.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.